Dysmoi ce qu’est la dyslexie

Dysmoi ce qu’est la dyslexie ? La dyslexie est un trouble d’apprentissage. Il s’agit d’un trouble de la lecture. En fait, il s’agit bien plus qu’un simple retard de la lecture et d’une question d’apprentissage de la lecture. La dyslexie est un trouble durable et persistant.

Généralement, la dyslexie est un trouble neurodéveloppemental car elle est induite par un trouble du développement. Ce développement atypique va venir entraver certaines capacités et dans le cas d’une dyslexie, il s’agit du langage écrit. La dyslexie est donc un trouble neurologique qui vient affecter les capacités du traitement phonologique et/ou certains traitements visuels des informations.

Plusieurs types de dyslexie

Il n’existe pas une seule dyslexie mais des dyslexies. Généralement, les dyslexies sont classées dans deux catégories : les dyslexies phonologiques dites encore dysphonétiques et les dyslexies de surface dites encore dyslexies visuelles ou dyséidétiques . Malheureusement, il n’est pas rare que ces deux types de dyslexie s’entrecoupent. Par exemple, une confusion visuelle peut entrainer par la suite une confusion phonologique. On dit alors que la dyslexie est de type mixte.

Les dyslexies phonologiques

Les dyslexies phonologiques sont provoquées par un déficit dans le traitement phonologique. C’est le traitement phonologique qui va te permettre d’associer une lettre ou une chaine de lettres avec une prononciation précise. C’est le b + a = ba . La décomposition des lettres en sons permettra de donner un sens au mot lu. Dans ce type de dyslexie, la voie par assemblage est altérée.

Tu veux mieux comprendre ce qu’est la voie d’adressage et le traitement phonologique, tu peux lire la page concernant l’apprentissage de la lecture.


Tu veux en savoir plus

Comment apprend-on à lire ?

Quelles sont les étapes qui amènent à la lecture ? Qu’est-ce que la voie d’adressage ? Qu’est-ce que la voie lexicale ? Qu’est-ce que le traitement orthographique ?

Les dyslexies de surface

Les dyslexies de surface sont provoquées par un déficit dans le traitement lexical. C’est donc la voie lexicale qui est altérée principalement. Les irrégularités (mot phonologiquement irrégulier) sont alors des difficultés majeures comme les lettres silencieuses ou muettes ( blanc, gris, très…), les mots spéciaux (femme, orchestre, écho, accès…), des homonymes (mettre, mètre, maître)… Comme la voie lexicale est défaillante, le traitement linguistique est perturbé (prononciation, préfixe, suffixe, racine, sens…). Le lexique interne est alors faible.

image montrant les différentes voies (phonologique et lexicale) permettant l'accès à la lecture.
Le développement de la voie lexicale (adressage) et de la voie phonologique (assemblage) permettent la lecture des mots et l’accès au sens du mot lu. .

Le stock orthographique

La reconnaissance des différents phonèmes permettra de développer le lexique phonétique. Ce lexique phonétique permet une écriture phonétique des mots. C’est ce que l’on voit couramment dans les classes de CP ou de Ce1 lorsque les enfants écrivent les mots comme ils les entendent. Les mots écrits sont alors phonétiquement justes même s’ils le sont pas d’un point de vue orthographique.

Exemple : durant ce stade, maison pourra être écrit mézon, gato pour gato…

Les irrégularités ne sont donc pas prises en compte. C’est le développement de la voie lexicale qui permettra de développer l’orthographe lexical. Comme pour la lecture, grâce à développement du lexique, les mots irréguliers pourront alors être orthographiés de manière juste.

Par exemple, durant ce stade, le ch de écho ne sera pas lu ch seul le c sera prononcé, le e de femme sera prononcé a…

Grâce au développement de ces deux voies, phonologiques et lexicales, l’orthographe pourra alors se mettre en place.

La dysorthographie

C’est parce que la dyslexie est liée à une altération de la voie phonologique et/ou de la voie lexicale que le stock orthographique ne peut se mettre en place correctement. Une dyslexie est donc toujours associée à une dysorthographie.


Tu veux en savoir plus

Qu’est-ce que la dysorthographie ?

La dysorthographie liée à la dyslexie ne s’exprime pas que par des fautes ou erreurs d’orthographe. Généralement, c’est l’ensemble du langage écrit qui s’en trouve affecté avec des écrits de qualité médiocre (problème de syntaxe, erreurs de conjugaison, de grammaire, phrases sans verbe, …). Heureusement, il est possible d’améliorer la qualité des écrits en travail sur le rédactionnel. C’est un atelier que je propose chaque année aux élèves dys qui souhaitent améliorer ce point précis (voir l’atelier : favoriser le passage à l’écrit)

➔ Voir l’atelier : Favoriser le passage à l’écrit

Même si l’acte de lecture lui-même peut se rapprocher de la norme (avec le temps et notamment en cas de haut potentiel intellectuel), l’orthographe restera toujours déficitaire. En état de fatigue ou de stress, l’impact de la dysorthographie sera majorée.

Tu es fatigué ou stressé ?

Si tu es fatigué ou stressé, tes compétences cognitives sont diminuées et tu auras tendance à faire encore plus de fautes d’orthographe.

Complète ta lecture pour bien comprendre l’impact des émotions sur l’apprentissage.

Il est donc important, notamment en période d’examen, de porter une attention particulière au sommeil (qualité et quantité) et de savoir réguler ses émotions.

Participe à l’atelier REGULATION EMOTIONNELLE pour apprendre à apprivoiser tes émotions et vivre en harmonie avec elles.

En résumé


Dysmoi ce qu’est la dyslexie

La dyslexie est un trouble neurodéveloppemental venant affecter les capacités du traitement phonologique et ou certains traitements visuels des informations écrites. Il n’existe pas une seule dyslexie mais des dyslexies. Les dyslexies phonologiques dites également dyslexies dysphonétiques sont provoquées par un déficit dans le traitement phonologique. Lors de la lecture, c’est alors la voie phonologique, autrement dit la voie d’assemblage qui est défaillante. Les dyslexiques de surface, encore appelées dyslexies dyséidétiques, quant à elles, sont causées par un déficit au niveau du traitement lexical. Lors de la lecture, c’est la voie d’adressage (voie lexicale) qui est altérée. Les capacités de lecture sont alors entravées. Les déficits dans les voies phonologiques ou lexicales brident la constitution de lexique orthographique entrainant automatiquement une dysorthographie. Une dyslexie est donc toujours associée à une dysorthographie.

Reconnaître une dyslexie

Certains signes peuvent te laisser penser que tu es peut-être dyslexique. Certains signes peuvent t’alerter comme :

  • des confusions auditives ou phonétiques : m, n, u / p, b, d, q / a, an / u , ou…
  • des inversions de lettres, de syllabes ou de mots : or/ro, cri/cir, on/no, bras/ba
  • des omissions (bar/ba, arbre/arbe);
  • des adjonctions (paquet/parquet, odeur/ordeur, poltron/polteron », escapade/cascapade »);
  • des substitutions (chauffeur/faucheur);
  • de la contamination (dorure/rorure, palier/papier);
  • une lecture du texte lente, hésitante, saccadée.
  • une difficulté à saisir le découpage des mots en syllabes qui se retrouve au niveau de l’écrit avec des découpages arbitraires : l’égume, il sé lance…
  • Une ignorance de la ponctuation.

De manière empirique, j’ai constaté :

– que les dysphasiques présentaient souvent une dyslexie de type phonologique associée.

– que les dyspraxiques présentaient souvent une dyslexie dite de surface associée.

– que les troubles neurovisuels entraînaient souvent une dyslexie de surface.

La grande majorité de ces signes (confusions, inversions, adjonctions…) se retrouvent également au niveau de l’écrit.

Au niveau phonologique, certaines consonnes semblent plus fréquemment concernées comme :

  • Les consonnes constrictives (s, ch, j, z, f, v) sont remplacées par les consonnes occlusives (t, k, p, d,g).
  • Les consonnes sonores (b, d, g, v, j, s) sont remplacées par les consonnes sourdes (p, t, k, f, ch, s).

Ces confusions ne sont pas systématisées et selon les moments, le dyslexique peut lire correctement ou substituer une lettre à une autre lettre.

Les erreurs peuvent donc être fluctuantes laissant penser quelquefois qu’il s’agit d’un manque de volonté ou d’envie de faire des efforts. Cette manière de considérer les troubles de dys est liée à une méconnaissance du trouble lui-même et impacte durablement la confiance en soi des personnes ayant un trouble dys.

Valérie DUBAND

Savoir si on est dyslexique ?

Certains de ces signes t’interpellent ? Tu te questionnes ? Tu souhaites savoir si tu es dyslexique ou non ? Tu te demandes quels bilans sont nécessaires pour savoir si tu es dyslexique ?

Pour savoir si tu es dyslexique, tu dois passer un bilan du langage écrit chez un orthophoniste. Pour passer ce bilan, tu dois demander une ordonnance que ton médecin généraliste pourra réaliser. Cette ordonnance demandera le passage d’un bilan orthophonique du langage écrit et indiquera également qu’une rééducation pourra être engagée si elle est nécessaire. Le bilan orthophonique est pris en charge par la sécurité sociale à hauteur de 60%. Si tu as une mutuelle, renseigne-toi, car il est très fortement probable qu’elle prenne en charge à 100% tes séances d’orthophonie.

En résumé


Dysmoi ce qu’est la dyslexie

Pour savoir si tu es dyslexique ou non, tu dois passer un bilan du langage écrit chez un orthophoniste. Avant de passer ce bilan, tu devras demander à ton médecin traitant une ordonnance sur laquelle sera indiquée : bilan orthophonique et rééducations si nécessaire. Ton médecin ou les associations de parents d’enfant dyslexique peut t’aider à trouver un orthophoniste. Si le bilan relève que tu es dyslexique, tu peux commencer directement la prise en charge orthophonique.

Voir les sites des associations de parents d’enfant dyslexique

Avant de réaliser un bilan orthophonique, il est important que la vue et l’audition soient vérifiées.

Si le bilan ne souligne pas de dyslexie, tu as peut-être un retard du langage écrit qui pourra être rattrapé. Des séances d’orthophonie te seront également utiles.

Malheureusement, dans certains régions de France, bénéficier d’un créneau chez un orthophoniste pour réaliser ce bilan peut prendre des semaines voire des mois.

Je suis dyslexique, comment faire ?

Je suis dyslexique ou mon enfant est dyslexique, comment faire pour l’aider ?

Une prise en charge orthophonique prioritaire

La prise en charge orthophonique te permettra de diminuer les conséquences de ta dyslexie. Elle doit être mise en place prioritairement. Ainsi, petit à petit, tu arriveras à lire. Certes, il te faudra toujours plus de temps que les non dyslexiques, mais sache que c’est possible. Reste positif, tu vas y arriver !

Des aménagements indispensables

Comme il te faudra toujours plus de temps pour lire (et orthographier), des aides lors de ta scolarité et même quelquefois au niveau professionnel peuvent être mises en place. Elles te permettront de compenser les situations rendues compliquées par ta dyslexie.

A l’école, au collège, au lycée, à l’université et même dans le monde professionnel des aménagements sont possibles.

Tu entendras alors parler de reconnaissance auprès de la MDPH, de PAP, d’AESH, … selon tes besoins.

Compenser la dyslexie

Compenser sa dyslexie permet de réaliser certaines tâches ou d’aborder certaines situations d’une manière différente pour arriver à réaliser un tâche qui était rendu complexe par le trouble lui-même.

Comprendre les autres troubles associés

Il est fréquent que els troubles neurodéveloppementaux et notamment les troubles d’apprentissage s’associent les uns aux autres. Il existe donc une multitude de combinaisons. Tu peux par exemple, être dyslexique et dysgraphique ou dyslexique et TDAH… Suivant les troubles associés, d’autres prises en charge peuvent également être nécessaires : orthoptiste, ergothérapeute, psychomotricien…

Comment je peux t’aider ?

01.

Rendez-vous

Coaching ou consultation en individuel. Tu as des questions, toi ou tes parents, besoin de conseils, d’être guidé… Rencontrons-nous en tête à tête.

02.

Ateliers et stages

Coaching de groupe. Selon des thèmes définis, pour les enfants, ados, parents…

03.

Articles

Des articles de ce site pour trouver des conseils, des astuces, et des outils : quotidien, scolarité, aménagements….

Pages souvent consultées


Information

Qu’est-ce que la dyslexie ?

Les causes et les conséquences de la dyslexie

Méthodologie

Favoriser l’accès à la lecture

Dossier dont l’objectif est de rendre la lecture plus accessible aux dyslexiques

Atelier

Favoriser le passage à l’écrit

Apprendre à rédiger

Les derniers articles


Les derniers articles du blog Dysmoi, le blog des dys et des HP

Le burnout parental, c’est quoi ?

Le Centre Social L’Arboré-Sens, les associations et les communes de AMBACOURT, JUVAINCOURT, MAZIROT, MIRECOURT, POUSSAY, PUZIEUX, RAMECOURT, VILLERS vous proposent une soirée débat sur le …
Lire la suite

Favoriser l’accès à la lecture

Favoriser l’accès à la lecture DOSSIER Favoriser l’accès à la lecture permet d’envisager de faciliter la lecture, notamment lorsque des difficultés de lecture sont identifiées. Bien sûr, …
Lire la suite

Troubles neurodéveloppementaux

Ces troubles neurodéveloppementaux que l’on appelle dans le langage courant les troubles dys : la dyslexie, la dysorthographie, la dyspraxie, la dysphasie, la …
Lire la suite

Compenser la dyslexie

COMPENSER LA DYSLEXIE Troubles d’apprentissage Tu es dyslexique et tu recherches des solutions pour compenser ta dyslexie. Tu as des difficultés lorsque tu lis, lorsque tu orthographies, …
Lire la suite

Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village.

A propos de moi

Je suis coach professionnelle depuis 2010.

Je vous accompagne pour vous aider à atteindre vos objectifs, à gravir vos marches, une à une, à votre rythme.

Coach

Je pourrai dire que je suis psychopédagogue ou orthopédagogue, mais je préfère le terme de coach. Ainsi, je peux réellement t’aider à atteindre tes objectifs et réaliser un véritable travail systémique !

Prêt pour changer ?

Je travaille pour que tu reprennes confiance en toi, en ton potentiel et tes capacités. Je t’aide à trouver ce qui permettra cette reprise de confiance. Est-ce que tu as besoin de trouver des méthodes de travail adaptées ? Est-ce que tu as besoin de réduire ta fatigue cognitive ? De gagner en efficacité ? De moins stresser lors d’un contrôle, un examen ou un entretien ? Penses-tu que tes émotions sont des ennemies ? As-tu besoin d’apprendre à apprivoiser tes émotions ?

Que tu sois un enfant, un adolescent, un adulte ou un parent  !

En individuel ou en groupe.

Les prochains ateliers


Voir les prochains ateliers et stages pour les enfants, les adolescents, les adultes et les parents.

Méthodologie, passage à l’écrit, confiance en soi, burnout parental…

Les articles du blog sur la dyslexie


Les derniers articles du blog Dysmoi, le blog des dys et des HP

Troubles neurodéveloppementaux

Ces troubles neurodéveloppementaux que l’on appelle dans le langage courant les troubles dys : la dyslexie, la dysorthographie, la dyspraxie, la dysphasie, la …
Lire la suite

Compenser la dyslexie

COMPENSER LA DYSLEXIE Troubles d’apprentissage Tu es dyslexique et tu recherches des solutions pour compenser ta dyslexie. Tu as des difficultés lorsque tu lis, lorsque tu orthographies, …
Lire la suite

Dysmoi ce qu’est la dyslexie

Dysmoi ce qu’est la dyslexie ? La dyslexie est un trouble d’apprentissage. Il s’agit d’un trouble de la lecture. En fait, il s’agit bien plus …
Lire la suite

Dysmoi tout sur les troubles dys

Dysmoi tout sur les troubles dys Qu’est-ce qu’un trouble dys ? Quels sont-ils ? Comment les identifier ? Pourquoi parle-t-on de troubles neurodéveloppementaux ? Cette page te …
Lire la suite

La dysorthographie

La dysorthographie se définit comme un trouble persistant de l’acquisition de l’orthographe. Les dysorthographiques sont donc en difficulté pour respecter l’orthographe des mots, la conjugaison, …
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.