Dyslexie : lecture facilitée

Une question récurrente pour les dyslexiques est de savoir comment faciliter la lecture ?

Le 30 Novembre 2011, je vous informais que certaines polices facilitaient l’accès à la lecture aux dyslexiques. L’article « Police de caractères utile (aide à la lecture) » vous expliquait que certaines polices convenaient mieux aux dyslexiques. J’avais alors réalisé une liste de polices favorisant cet accès.

Je vous avais également parlé de la police « Dyslexie ©» dont la presse avait fait le relais et qui s’appuyait sur une étude montrant clairement les bénéfices pour les dyslexiques. Cette police est toujours payante; pour un particulier son coût est de 9,95 € par an. Autrement dit, pour un jeune dyslexique, qui l’utiliserait pendant toute sa scolarité (Ce2 jusqu’à la Terminale soit 10 ans) son coût vous reviendra à 99,50 €, sans parler bien entendu d’études post bac !

Open Dyslexic : une police qui minimise les confusions visuelles.

Toujours en recherche, j’ai découvert la police « Open dyslexic ». Vous êtes d’ailleurs nombreux à m’avoir envoyé un mail pour m’en informer et je vous en remercie. Avant de parler d’une énième police, je voulais la tester auprès de jeunes dyslexiques avec lesquels je travaille et la comparer avec d’autres, notamment avec Andika (police pour laquelle j’avais déjà noté une amélioration avec quelques jeunes). Mon constat est qu’avec Open Dyslexic, les confusions visuelles sont nettement réduites, la lecture est donc bien facilitée.

La police est disponible en normal, gras, italique et italique-gras.

Des épaississements qui accentuent la forme des lettres et facilitent leur reconnaissance visuelle.

Vous pouvez la télécharger ici

Pour rappel : comment installer une nouvelle police sous Windows.

Les polices téléchargées sont souvent des fichiers ZIP. Il faut alors les décompresser.

Si vous n’avez pas de logiciel pour décompresser un fichier zippé, vous pouvez télécharger 7-ZIP par exemple qui est gratuit (ici)

Une fois le fichier décompressé, un nouveau dossier s’ouvre contenant plusieurs fichiers. Le ou les fichiers contenant la police de caractère est indiqué par un A. Double-cliquez pour l’ouvrir. Vous avez alors face à vous l’aperçu de la police. En haut se trouve deux boutons « imprimer » et « installer ». Il vous suffit de cliquer sur « installer » pour que la police s’installe directement dans le bon fichier.

Il vous suffira, après, d’aller chercher cette police sous votre logiciel habituel.

Les avantages de cette police :

Cette police accentue la forme des lettres et renforce sa forme unique. Elle prévient donc de la confusion si fréquente chez les dyslexiques.

Avantages :

–       Réduit la confusion

–       Réduit la pénibilité de la lecture

Et donc réduit la surcharge cognitive.

Et elle est en open source.

L’open source, qu’est-ce que c’est ?

Pour vous utilisateurs, cela veut dire que vous pouvez l’utiliser librement sur tous supports. Cette police est donc non payante et qu’en même temps, vous pouvez remercier son auteur en lui faisant un don ou en lui envoyant un message.

L’accès à Internet facilité.

L’autre avantage qu’il est également possible de l’intégrer à votre navigateur Internet.

Nos jeunes dyslexiques vont pouvoir surfer sur internet avec plus de facilité et donc lire les informations de la toile : « Chouette ! Que des belles perspectives ! » : des recherches facilitées, des accès aux informations plus simples, un aspect pratique comme je les aime.

Elle s’intègre comme une extension de Google Chrome : ici

Extension Open dyslexic pour Google Chrome

Vous surfez alors sur Internet avec Open Dyslexic, voici un exemple :

La police par défaut de votre navigateur est Open Dyslexic. De plus, lorsque vous déplacez votre souris sur un paragraphe celui-ci se grise en arrière plan, vous perdrez moins facilement votre ligne.

Pour désactiver/activer cette extension, il vous suffit d’aller dans les paramètres de Chrome.

Merci à Abelardo Gonzalez, concepteur de cette police !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.