Dossier sommeil : cycle éveil-sommeil (1)

Comment fonctionne le cycle éveil-sommeil ?

(partie 1)

 

Lumière – Obscurité

Relié à la rétine, l’hypothalamus interprète le niveau de lumière. Cette information est analysée par le centre de contrôle du rythme circadien.

Qu’est-ce qu’un rythme circadien ?

Le rythme circadien est un rythme biologique d’une durée de 24 heures. Il comprend entre autres le rythme veille-sommeil. On parle souvent d’horloge interne.

Le niveau de lumière est analysé et déclenche la production de mélatonine ou de cortisol.

Le rôle de la mélatonine dans le sommeil

La mélatonine, cette hormone que l’on appelle plus couramment l’hormone du sommeil est produite lorsque le niveau de lumière baisse. Le niveau de lumière augmente, la production de mélatonine diminue et nous nous mettons alors à se secréter du cortisol, l’hormone du « stress » pour nous rendre actif. L’hypothalamus est donc impliqué dans les rythmes circadiens.

La mélatonine joue donc un rôle important dans l’arrivée de notre sommeil.

Le rôle du cortisol dans le sommeil et l’éveil

Notre vie quotidienne est rythmée par nos cycles de veille et de sommeil. Nos modes de vie moderne viennent souvent gênés ce cycle naturel. En effet, le travail dans les bureaux ou les écrans de télévision ou d’ordinateur viennent faussés nos cycles en faisant donnant de fausses informations à notre cerveau.

Le cortisol joue un rôle important dans notre cycle éveil-sommeil.

sommeil et cortisol

La lumière joue donc un rôle important dans notre cycle éveil-sommeil et donc dans notre sommeil. Mais cette lumière est-elle le seul facteur intervenant dans ce cycle éveil-sommeil.

Pour répondre à cette question, je vous invite à lire l’article suivant : Comment fonctionne le cycle éveil-sommeil (2ème partie) ?


Ce article fait partie du DOSSIER SOMMEIL

La suite :

Notre horloge biologique est donc adaptée aux cycles de la lumière et de l’obscurité. Ces cycles sont des rythmes circadiens. C’est l’hypothalamus, dans notre cerveau, qui a un rôle important puisqu’il sécrète des hormones. Lorsque notre rétine est soumise à la lumière, notre cerveau secrète de la sérotonine, de l’adrénaline et du cortisol. Ces trois hormones nous mettent en activité. Lorsque nous percevons l’obscurité, notre cerveau se met alors à secréter de la mélatonine, de l’adénosine et des orexines.

Lire la suite de l’article Comment fonctionne le cycle éveil-sommeil ? 2ème partie 

← Lire l’article précédent :

Dans ces contradictions « j’adore et je déteste à la fois », ils sont à la recherche de leur identité. Le sommeil fait également partie du lot. S’endormir plus tard, regarder la télévision, faire des sorties, envoyer des SMS, être sur les réseaux sociaux… permet le développement de ses potentialités sociales. L’adolescent s’ouvre sur le monde.

sommeil et adolescence, antagonisme ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.